Bilan 2018 : Good Times, Bad Times

Top 10 films 2018 de la rédaction

  1. Burning, Lee Chang-Dong
  2. Mektoub My Love : Canto Uno, Abdellatif Kechiche
  3. Leto, Kirill Serebrennikov
  4. Une affaire de famille, Hirokazu Kore-eda
  5. Un couteau dans le cœur, Yann Gonzalez
  6. Phantom Thread, Paul Thomas Anderson
  7. Sur le chemin de la rédemption, Paul Schrader
  8. L’île aux chiens, Wes Anderson
  9. Senses, Ryusuke Hamaguchi
  10. High Life, Claire Denis

high-life-photo-robert-pattinson-1017439

  • Bilan de Robin Bertrand

Top Films

  1. High Life, Claire Denis
  2. Hérédité, Ari Aster
  3. Sur le chemin de la rédemption, Paul Schrader
  4. Un couteau dans le cœur, Yann Gonzalez
  5. Halloween, David Gordon Green
  6. Le poirier sauvage, Nuri Bilge Ceylan
  7. Leto, Kirill Serebrennikov
  8. Burning, Lee Chang-Dong
  9. Au poste !, Quentin Dupieux
  10. Blindspotting, Carlos Lopez Estrada

Top Albums

  1. 7, Beach House
  2. You Won’t Get What You Want, Daughters
  3. Ordinary Corrupt Human Love, Deafheaven
  4. Twin Fantasy, Car Seat Headrest
  5. KIDS SEE GHOSTS, KIDS SEE GHOSTS
  6. DAYTONA, Pusha T
  7. Joy as an Act of Resistance, Idles
  8. iridescence, Brockhampton
  9. Virtue, The Voidz
  10. En amont, Alain Bashung

Good Time webzine est lancé depuis le 7 Mai 2018, peu de temps avant notre départ au festival de Cannes, l’un des grands moments de bonheur de cette année tourmentée et discordante. S’il est difficile de faire un véritable état des lieux culturel sur les 3 médiums dont nous tentons de faire l’éloge à Good Time, il est néanmoins possible de révéler certains temps forts et certaines œuvres qui nous auront surpris, choqués, fait rire, pleurer, énervés, sur 12 mois également contrastés politiquement. Contrairement aux médias, on ne peut pas fermer les yeux face aux événements de ces dernières semaines. L’art se doit d’être politique. Il parle de nous, de nos états d’âme, de nos envies, de notre colère, de notre scepticisme… Mais c’est aussi le lieu du rêve, de l’évasion, de la beauté !

Sans être une année renversante par sa qualité, le paysage cinématographique nous aura réservé de belles surprises, parfois très inattendues, tout comme des films d’une bêtise absolue (Bohemian Rhapsody, 15h17 pour Paris, In the Fade, Vers la lumière, Eva…). Je me suis ainsi délecté encore une fois devant le cinéma asiatique avec Burning et Une affaire de famille, mais surtout grâce au cinéma français avec Un couteau dans le cœur, Au poste !, I feel good, Jusqu’à la garde, En guerre, Amanda, Mektoub My Love, et En Liberté !. Une nouvelle fois le cinéma de genre a ponctué avec brio cette année parfois déprimante et pauvre. Ce sont des films comme The Guilty, Les bonnes manières, Les affamés, Revenge, Climax… Et le genre reste encore ce qui fait barrière à la mièvrerie et à la bêtise du cinéma américain. Alors merci à Paranoïa, Under the Silver Lake, Halloween et au chef-d’œuvre Hérédité. Enfin mes coups de cœur se sont distingués par leur profondeur politique, leur humanisme, leur désespoir, voire leur lyrisme. Ce sont des œuvres aussi différentes que BlindspottingLe poirier sauvage, Sur le chemin de la rédemption ou High Life. Toutefois, l’indescriptible œuvre de Godard Le livre d’image fut mon plus grand choc de l’année, peut-être de la décennie, bien que son exploitation en salle semble repoussée en 2019.  

Malgré mon goût prononcé pour les années 1960 et 70 (en témoignent mes nombreux comptes-rendus de concerts : ThiéfaineAlice Cooper, Jeff Beck, Roger Waters), je me tourne régulièrement vers les productions musicales actuelles, allant de la pop au post-punk en passant par le rap dans toutes leurs déclinaisons. Et si 2018 fut le moment du regretté retour de McCartney dans son loufoque Egypt Station, et surtout de l’épouvantable Enfin ! de Polnareff ce fut surtout l’année du coup de maître de Kanye West avec ses Wyoming Sessions. Ce sont 5 productions inattendues en collaboration avec Teyana Taylor, Nas, Pusha T et Kid Cudi, prouvant à chacune d’elles l’étendu de l’univers de l’artiste et sa maîtrise musicale. Mais 2018 c’est aussi une année folk avec le mélancolique Now Only de Mount Eerie, ou rock avec les albums de Deafheaven ou Ghost, une année comique avec l’EP Royales Excusivités de Leo Roi, celle d’une nostalgie avec la voix d’outre-tombe de Bashung dans En Amont, et celle d’une révolte avec Joy as an Act of Resistance  d’Idles. Enfin mon coup de cœur, l’album m’ayant le plus touché par la qualité de ses arrangements, est le septième album du duo américain Beach House.

Sur ce, je vous souhaite une très bonne année, en espérant vous retrouver tout au long de 2019 pour de nouvelles découvertes.

under-silver-lake-mitchell_0

  • Bilan d’Hugo Palazzo 

Top Films

  1. Under the Silver Lake, David Robert Mitchell
  2. Mektoub My Love : Canto Uno, Abdellatif Kechiche
  3. Phantom Thread, Paul Thomas Anderson
  4. Sophia Antipolis, Virgil Vernier
  5. Silent Voice, Naoko Yamada
  6. Un couteau dans le cœur, Yann Gonzalez
  7. Burning, Lee Chang-Dong
  8. Three Billboards Outside Ebbing, Missouri, Martin McDonagh
  9. En liberté !, Pierre Salvadori
  10. Downsizing, Alexander Payne

Top Albums

  1. Art of Doubt, Metric
  2. L’oiseleur, Feu! Chatterton
  3. Au Baccara, Odezenne
  4. TrenchTwenty One Pilots
  5. Dirty Computer, Janelle Monáe
  6. God’s Favorite Customer, Father John Misty
  7. May Your Kindness Remain, Courtney Marie Andrews
  8. Little Dark Age, MGMT
  9. Sainte-VictoireClara Luciani
  10. OIL OF EVERY PEARL’S UN-INSIDES, SOPHIE

À défaut d’être une année exceptionnelle, 2018 a prouvé une fois de plus la vivacité de la création artistique, malgré la puissance totalisante du capitalisme tardif qui a imposé, entre autres joyeusetés, un modèle de consommation culturelle absolument terrorisant.

Niveau cinéma, j’aurais aimé voir plus de cinéastes s’engouffrer dans une démarche militante ou au moins ouvertement critique. Difficile par exemple pour ma part de ne pas être déçu de L’île aux chiens de Wes Anderson, qui a renoué avec sa tendance à regarder de manière condescendante les cultures orientales, et surtout du Ready Player One de Spielberg, qui est tombé dans une surcharge référentielle célébrant le pire du système économique et culturel actuel. Heureusement, des films comme Sophia Antipolis ou Under the Silver Lake ont pu proposer, chacun à leur échelle, une vision du monde bien plus subversive.

Niveau musical, je regrette surtout de ne pas avoir plus ouvert mes horizons, l’année s’étant révélée d’une richesse inépuisable. Si je n’ai pas eu d’expérience aussi profonde qu’à l’écoute du Pure Comedy de Father John Misty l’an passé, l’honnêteté de nombreux artistes ont pu me pousser à l’introspection. Janelle Monáe, Emily Haines ou Courtney Marie Andrews se sont révélées autant d’imperturbables héroïnes prônant le progrès social et l’espoir, tandis que des groupes comme IDLES ou Odezenne ont composé la bande-son parfaite pour réfléchir aux troubles de notre monde.

Celles et ceux qui continuent de s’exprimer à travers leurs arts respectifs nous ont donc bien montré, une fois de plus, que la vie, salvatrice et joyeuse, est encore possible à l’heure de la domination marchande et des divisions idéologiques exacerbées. Faisons en sorte que cela dure…

b9714902349z.1_20180228064246_000+g6iaq1u5r.1-0

  • Bilan d’Amandine Scurra

Top Films

  1. Ni juge, ni soumise, Yves Hinant et Jean Libon
  2. Les garçons sauvages, Bertrand Mandico
  3. I Am Not a Witch, Rungano Nyoni (sortie 27 décembre 2017)
  4. Rafiki, Wanuri Kahiu
  5. Leto, Kirill Serebrennikov

L’année 2018 a été pour moi l’année des sorcières au cinéma, la découverte de quelques films de genre, mais j’ai été principalement touchée par des cinéastes asiatiques : tantôt dans une rétrospective de Ryusuke Hamaguchi à l’ENS de Lyon, en société de production, tantôt dans mes explorations cinéphiles personnelles. Du cinéma d’auteur principalement, un travail sur l’image souvent léché, des balades existentielles, des quêtes de liberté. Mon top-découverte est sincère et éclectique, sans préoccupation pour le genre ou la valeur reconnue ou non à l’oeuvre choisie.

Top découvertes cinématographiques

  1. The Depths (2010), Ryusuke Hamaguchi, film japonais-coréen
  2. Mademoiselle (2016), Park Chan-Wook, film coréen
  3. Tokyo Godfathers (2003), Satoshi Kon, film d’animation japonais
  4. Thelma et Louise (1991), Ridley Scott, film américain, adapté du scénario de Callie Khouri et Ni juge, ni soumise (2017), Yves Hinant et Jean Libon, film belge
  5. Dix pour cent (Depuis 2015), Fanny Herrero, série française
  6. Carrie (1976), Brian de Palma, film américain
  7. Trois couleurs : bleu (1993), Krzysztof Kieślowski, film polonais
  8. Mort à Venise (1971), Luchino Visconti, film franco-italien
  9. La collectionneuse (1967) Eric Rohmer, film français
  10. La saveur de la pastèque (2005), Tsai Ming-Liang, film franco-taïwanais et Gladiator (1999), Ridley Scott, film américain.

maniac netflix

  • Bilan de Louis Bourgeois

Top Films

  1. Maniac, série de Patrick Somerville et Cary Joji Fukunaga
  2. Ready Player One, Steven Spielberg
  3. Sur le chemin de la rédemption, Paul Schrader
  4. Under the Silver Lake, David Robert Mitchell
  5. Burning, Lee Chang-Dong
  6. Mektoub My Love : Canto Uno, Abdellatif Kechiche
  7. Le poirier sauvage, Nuri Bilge Ceylan
  8. High Life, Claire Denis
  9. Hérédité, Ari Aster
  10. Les bonnes manières, Juliana Rojas et Marco Dutra

Top albums

  1. KIDS SEE GHOSTS, KIDS SEE GHOSTS
  2. TESTING, ASAP Rocky
  3. DAYTONA, Pusha T
  4. Twin Fantasy, Car Seat Headrest
  5. Vacation in Hell, Flatbush Zombies
  6. ye, Kanye West
  7. Dancehall, The Blaze
  8. K.T.S.E., Teyana Taylor
  9. NASIR, Nas
  10. Royales exclusivités, Léo Roi

Top jeux vidéo

  1. Red Dead Redemption, Rockstar Games
  2. God of War, SIE Santa Monica Studio
  3. Kingdom Come: Deliverance, Warhorse Studios
  4. Monster Hunter World, Capcom
  5. Marvel’s Spider-Man, Insomniac Games

1375203_backdrop_scale_1280xauto

  • Top Films de Samuel Clack 
  1. Senses, Ryusuke Hamaguchi
  2. Une affaire de famille, Hirokazu Kore-eda
  3. Burning, Lee Chang-Dong
  4. Mektoub My Love : Canto Uno, Abdellatif Kechiche
  5. Seule sur la plage la nuit, Hong Sang-Soo
  6. Pentagon Papers, Steven Spielberg
  7. BlacKkKlansman, Spike Lee
  8. Trois visages, Jafar Panahi
  9. Ready Player One, Steven Spielberg
  10. Woman at War, Benedikt Erlingsson
  • Top Films d’Anna Darrieutort
  1. Leto, Kirill Serebrennikov
  2. Mektoub My Love : Canto Uno, Abdellatif Kechiche
  3. Three Billboards Outside Ebbing, Missouri, Martin McDonagh
  4. Lady Bird, Greta Gerwig
  5. Une affaire de famille, Hirokazu Kore-eda
  6. BlacKkKlansman, Spike Lee
  7. The Guilty, Gustav Möller
  8. Phantom Thread, Paul Thomas Anderson
  9. Black Panther, Ryan Coogler
  10. High Life, Claire Denis

chiens

  • Top Films de Clément Marguerite
  1. Lîle aux chiens, Wes Anderson
  2. Atlanta (saison 2), Donald Glover
  3. Un couteau dans le cœur, Yann Gonzalez
  4. Halloween, David Gordon Green
  5. Phantom Thread, Paul Thomas Anderson
  6. Au poste !, Quentin Dupieux
  7. Mektoub My Love : Canto Uno, Abdellatif Kechiche
  8. Leto, Kirill Serebrennikov
  9. Mission Impossible : Fallout, Christopher McQuarrie
  10. High Life, Claire Denis
  • Top Films de Malou Six
  1. Burning, Lee Chang-Dong
  2. Une affaire de famille, Hirokazu Kore-eda
  3. Leto, Kirill Serebrennikov
  4. Au poste !, Quentin Dupieux
  5. Senses, Ryusuke Hamaguchi
  6. Heureux comme Lazzaro, Alice Rohrwacher
  7. BlacKkKlansman, Spike Lee
  8. Woman at War, Benedikt Erlingsson

+ Les éternels (Jia Zhangke) et In My Room (Ulrich Köhler) : sorties prévues en 2019

burning_photo_7-2018-pinehousefilm-1440x775

  • Top Films de Duane Grange
  1. Burning, Lee Chang-Dong
  2. Phantom Thread, Paul Thomas Anderson
  3. Miraï, ma petite sœur, Mamoru Hosoda
  4. The House That Jack Built, Lars Von Trier
  5. Une affaire de famille, Hirokazu Kore-eda
  6. BlacKkKlansman, Spike Lee
  7. Un couteau dans le cœur, Yann Gonzalez
  8. Blindspotting, Carlos Lopez Estrada
  9. First Man, Damien Chazelle
  10. L’île aux chiens, Wes Anderson
  • Top Films de Simon Dechauffour-Kronenberg 
  1. Blindspotting, Carlos Lopez Estrada
  2. Roma, Alfonso Cuarón
  3. Les frères Sisters, Jacques Audiard
  4. Spider-Man : New Generation, Peter Ramsey, Bob Persichetti et Rodney Rothman
  5. Sorry to Bother You, Boots Riley (sortie prévue en 2019)
  6. First Man, Damien Chazelle
  7. L’île aux chiens, Wes Anderson
  8. Avengers : Infinity War, Anthony et Joe Russo
  9. Eighth Grade, Bo Burnham
  10. The House That Jack Built, Lars Von Trier

mektoub-my-love-kechiche.jpg

  • Top Films de Thomas Rigours
  1. Mektoub My Love : Canto Uno, Abdellatif Kechiche
  2. Sur le chemin de la rédemption, Paul Schrader
  3. Burning, Lee Chang-Dong
  4. Senses, Ryusuke Hamaguchi
  5. Le poirier sauvage, Nuri Bilge Ceylan
  6. Un couteau dans le cœur, Yann Gonzalez
  7. First Man, Damien Chazelle
  8. Leto, Kirill Serebrennikov
  9. High Life, Claire Denis
  10. Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot, Gus Van Sant
  • Top films de Louise Masson
  1. Leto, Kirill Serebrennikov
  2. Une affaire de famille, Hirokazu Kore-eda
  3. L’île aux chiens, Wes Anderson
  4. Plaire, aimer et courir vite, Christophe Honoré
  5. The Guilty, Gustav Möller
  6. High Life, Claire Denis
  7. Girl, Lukas Dhont
  8. Au poste !, Quentin Dupieux
  9. Ready Player One, Steven Spielberg
  10. Blindspotting, Carlos Lopez Estrada

2790621.png-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Top films de Loïc Feinte
  1. Burning, Lee Chang-Dong
  2. Mektoub My Love : Canto Uno, Abdellatif Kechiche
  3. The House That Jack Built, Lars Von Trier
  4. Mes provinciales, Jean-Paul Civeyrac
  5. Mon cher enfant, Mohamed Ben Attia

Crédits photo : KIDS SEE GHOSTS (GOOD, Def Jam), Burning (Diaphana Distribution), Red Dead Redemtpion (Rockstar Games), High Life (Wild Bunch Distribution), Under the Silver Lake (Le Pacte), Ni juge, ni soumise (ARP Sélection), Maniac (Netflix), Senses (Art House), L’île aux chiens (Twentieth Century Fox France), Mektoub My Love : Canto Uno (Pathé), Leto (Kinovista / Bac Films)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s