Douleur et gloire : frappe-toi de désir

Critique de Douleur et Gloire (17 Mai 2019, Cannes Compétition Sélection Officielle) de Pedro Almodovar Il est toujours émouvant de voir Pedro Almodovar filmer des hommes. Dès le premier plan, l’émotion : Antonio Banderas, en apnée et maillot de bain bleu, les bras écartés, quasi christique, sa barbe teintée de blanc, le corps un peu ridé,…