Éloge du cinéma de Frederick Wiseman

Rentrer dans l’immense filmographie de l’un des plus grands cinéastes américains, à travers trois émotions, qui sont autant de points de départs pour interroger le politique aujourd’hui

Postures du corps en régime néolibéral

De Macron au cinéma contemporain, moins une opposition entre réalité et fiction, qu’un même et seul régime du corps : ce corps néolibéral, managérial, utilitaire, transparent. Et dans cette fermeture de l’autre, la possibilité d’une contestation grâce au privilège de la fiction.

Les éternels : D’une perte l’autre

Jia Zanghke, continue, film après film, à écrire le grand récit de la Chine contemporaine: histoire géographique d’une perte de repères, histoire sentimentale des peines de coeur.

Burning : Apocapitalisme

Dernier regard sur 2018 ! Voici une critique de « Burning », en compétition officielle au dernier Festival de Cannes, élu meilleur film de l’année par la rédaction. Chef d’oeuvre immanquable !

Capharnaüm : comment piéger politiquement un spectateur de cinéma

Est actuellement sur nos écrans le dernier film de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki, qui a reçu le Prix du Jury au dernier festival de Cannes. « Capharnaüm », c’est l’histoire esthétique d’une mort du politique, dont nous allons tenter de retracer les principes.

Twin Peaks, the Return (2/2) : Le numérique à l’état solide

Et voici la deuxième partie de notre critique de la magnifique, la brillante, la surprenante saison 3 de « Twin Peaks ». Avec « The return », David Lynch signe sans aucun doute l’une des œuvres cinématographiques contemporaines les plus importantes, et on se devait bien de lui consacrer autant de mots.

Twin Peaks, the Return (1/2) : Le corps et son image

On vous propose une analyse en 2 parties de l’utilisation si singulière du numérique. Et tout d’abord un premier temps sur la question du traitement étrange du corps de l’acteur dans « Twin Peaks : the return ».

Heat : Pourquoi Al Pacino et Robert de Niro ne se sont-ils jamais rencontrés ?

Critique de Heat de Michael Mann (1995) A la sortie de Heat en 1995, c’est moins l’auteur Michael Mann que le public attend que la rencontre singulière et inédite entre deux monstres de cinéma, deux entités visuelles, construites antithétiquement et dont la présence conjointe à l’écran semble impossible.La carrière d’Al Pacino et de De Niro prend la…