Bilan 2018 : Good Times, Bad Times

1.Burning, Lee Chang-Dong
2.Mektoub my love, Abdellatif Kechiche
3.Leto, Kirill Serebrennikov
4.Une affaire de famille, Hirokazu Kore-eda
5.Un couteau dans le cœur, Yann Gonzalez

Le stream privé : typologie d’une osmose entre joueur et non-joueur

« Il fait chier le jeu, on n’a jamais les bons papiers ». J’entends encore mon colocataire et ami Hugo, de dégoût, pester contre les règles frustrantes d’Europa Universalis IV, alors qu’il regardait depuis le canapé l’une de mes parties que je lui streamais sur l’écran du salon. « Mais tu veux pas attaquer la Prusse, là ? »,…

Mix’Up : Quand le jeu se fait film

Avec le lancement de Good Time vient celui d’un de ses concepts-phares : le Mix’Up. Il s’agit d’un dossier, dans lequel une série d’articles et de critiques viendra discuter de questions transversales à deux des trois genres culturels traités par notre revue : le cinéma, la musique, le jeu vidéo. Pour ce premier Mix’Up nous dressons l’un…

Edito

« C’est de l’art. C’est du commerce. C’est un crève-cœur et une joie. C’est une belle façon de vivre sa vie. » Sidney Lumet