KIDS SEE GHOSTS Animated : Kanye West & Kid Cudi par Takashi Murakami

Le trailer effréné du nouveau projet d’animation autour d’un album déjà classique

Si ce n’est prometteur, le trailer du projet d’animation de Kanye West et Kid Cudi s’annonce en tout cas bien fun.

Pas de dates ni de formats donnés encore pour cette production qui s’inscrit dans l’univers de l’album KIDS SEE GHOSTS (2018), un duo entre Kanye West et Kid Cudi, avec l’artiste Takashi Murakami aux commandes du travail visuel. Bon, qui aurait-on vu pour cette casquette à la place de celui qui a développé le personnage de Kanye Bear pour l’album GRADUATION (2007), et qui a aussi géré les visuels de l’album en duo des deux géants ? 

Ce trailer nous montre deux personnages, Kanye Bear et Kid Fox en plein run 3d échappant à des monstres géants ou des vortex galactiques, aidés d’une créature sylvestre pouvant se transformer en jet supersonique. Si Kanye Bear serait l’alias de Kanye West, et que Kid Fox celui de Kid Cudi, on ne sait pas – encore – qui est cette alliée de la forêt. 

L’identité de la sylphe, voilà une question primordiale que les stans des deux artistes pourront se poser après avoir vu ce trailer.

La gestion de l’animation s’inscrit dans le mouvement superflat amorcé par Takashi Murakami (mouvement artistique nippon se posant en réflexion sur la société consumériste post-guerre de l’Archipel), et au-delà : on est dans cette esthétique populaire du turfu qui rappelle Gorillaz, qui par ailleurs étaient, et sont toujours, à la pointe d’une pop culture tentant d’exprimer notre réalité poreuse.

Titre apparaissant sur des chorus étouffés et mystiques, cimetière et spectres pour le clip d’animation du hit mythique « Clint Eastwood », sorti en 2001

On nous dévoile peu les capacités et atouts de Kid Fox, mais on déjà peut relever quelques particularités de Kanye Bear. Il n’a pas de bouche et ne peut donc pas parler : il ne fait que des “mhmrf “grnf” et autres onomatopées marmonnées et incompréhensibles. 

Outre la logique implacable qui fait que quelqu’un sans bouche ne peut pas parler, on retrouve les couplets durement articulés de l’album YE (2018) ; comme sur la track “Ghost Town” (une première partie de chanson dont la deuxième se trouve sur l’album KIDS SEE GHOSTS, avec la track “Freeeee Ghost Town pt 2”). KIDS SEE GHOSTS et YE font tous deux, rappelons-le encore, partie d’un corpus d’album, les Wyoming Sessions.

Ces difficultés du larynx peuvent évoquer aussi bien l’accident en Lexus de l’artiste 20 ans plus tôt, qui a paralysé sa mâchoire durant plusieurs semaines, le brouillard des cocktails de médicaments et drogues dures dans lequel était Kanye West à l’époque de l’album YE (les difficultés d’articulation étant des symptômes de médicaments comme les benzodiazépines et autres anti-dep), que les difficultés de communication et de compréhension entre le grand public et l’artiste.

Mais Kanye Bear, s’il ne peut pas parler, est apparemment doté de super-pouvoirs et mega-gadgets. En difficulté, il semble avoir la capacité de faire briller son oeil tout feu tout flamme et d’activer des propulseurs à ses chaussures Yeezy’s, les sortant avec Kid Fox d’un apparent mauvais pas. On peut penser à côté au fait que la marque Yeezy a “propulsé” Kanye West dans le cercle des milliardaires, avec une fortune s’élevant non pas à un 1, comme l’a annoncé le magazine Forbes, mais 3 milliards de dollars.

Si Kid Fox est peu dévoilé, on sait aussi que Kid Cudi travaille sur un projet d’animation avec Netflix pour son album solo, ENTERGALACTIC (2020 ?). Peut être que tout cela sera lié ?

La bande son du trailer est l’instrumental de la chanson “4th Dimension” (feat Louis Prima), présente sur l’album KIDS SEE GHOSTS, sans les couplets de Kanye West (ici il ne peut pas parler, rappelez-vous). Avec le spectre de Gorillaz derrière le développement d’un projet musical unanimement salué par la critique, avec Murakami aux commandes, ce trailer annonce des moments de détente au top d’un univers ultra-qualitatif et ludique que les délires chrétiens d’un JESUS IS KING (2019) avaient eu tendance à occulter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s