Stop Making Sense : Talking Heads et politique du geste

Présentation de la séance du mercredi 16 septembre à 20h à l’Aquarium Ciné-Café. Projection-débat du concert-documentaire de Jonathan Demme Stop Making Sense (1984) sur les Talking Heads. Séance animée par les rédacteurs de Good Time !

Tenet : le point de non-retour pour Christopher Nolan

Exploitant de nouveau un concept de manipulation temporelle, Tenet semble expliciter toutes les limites de Christopher Nolan en tant que réalisateur et scénariste. Tentative d’analyse de cet objet aussi radical que bancal, symptôme de plus de l’inanité de l’industrie hollywoodienne.

La maison est noire : Voix et corps pour changer le monde

En 1963, la poétesse Forough Farrokhzad réalise uncourt-métrage narrant la vie de lépreux dans une maison hospitalière. Précurseur de la Nouvelle Vague iranienne, la cinéaste propose un cinéma humaniste effaçant les frontières entre documentaire et fiction.

Eva en août : Conte d’été

Dans Eva en août, l’attention est donnée aux instants, les plans venant sans cesse éterniser les beautés, puretés et éclats éphémères de l’été.

Abou Leila : Perdu dans le Sahara

Pour son tout premier long métrage, le réalisateur franco-algérien Amin Sidi-Boumédiène s’attaque à la guerre civile algérienne dans un film d’une maîtrise technique et d’une intelligence remarquables. Un très bon film à aller voir en ce moment !

Malcolm : Tristesse ordinaire ?

La série Malcolm arrive sur Amazon Prime ! Si vous avez envie de vous faire l’intégrale, vous risquez d’avoir quelques surprises. On vous en parle.

2019, année de la fin ?

24 Avril 2019 : Sortie d’Avengers : Endgame
16 Mai 2019 : Dernier épisode de The Big Bang Theory
19 Mai 2019 : Dernier épisode de Game of Thrones
28 Juillet 2019 : Dernière saison d’Orange is the new black
31 Août 2019 : Dernier épisode de Motus… La fin du monde n’aura pas lieu en 2020, elle a eu lieu en 2019.

Malaise dans la critique : Cahiers du Cinéma, Iris Brey et Sociologie

Un moment de trouble est survenu début février lors de l’annonce du rachat des Cahiers du Cinéma par un groupe de 20 actionnaires. Une prédation oligarchique pour la revue qui pratiquait la critique dans un espace déjà exsangue. Le moment pour nous de revendiquer notre vision de la critique !