Hommage à Nicolas Roeg : Présence humaine

En novembre dernier est décédé Nicolas Roeg, réalisateur de films cultes tels « L’homme qui venait d’ailleurs » (1976), « Ne vous retournez pas » (1973), ou « La randonnée » (1971). Sur cinq décennies il a usé de sa virtuosité du cadre, de la magnificence de sa photographie, et de la modernité de son montage, pour nous offrir une filmographie hors-norme.

Us : De l’autre côté du miroir

Si le précédent film de Jordan Peele « Get Out » avait réussi à retranscrire les relations raciales de manière horrifique dans un environnement réaliste et familial, « Us » préfère la dérive fantaisiste, s’inscrivant dans l’héritage de Ray Bradbury et de Lewis Carroll.

La petite boutique des horreurs de Jason Blum

De Paranormal Activity à Split en passant par Insidious et American Nightmare, la société de production Blumhouse n’a eu de cesse de marquer le cinéma d’horreur contemporain. Avant l’imminente sortie de Us, la rédaction vous propose un retour sur ces différents films et sur l’homme qui se cache derrière eux : Jason Blum.

Réengager le temps et l’action : le suicide dans le cinéma contemporain

« An elephant sitting still », « Grass », « L’heure de la sortie » ou « Sur le chemin de la rédemption », sont des œuvres singulières ayant marqué notre paysage cinématographique de ces derniers mois. Mais au-delà de leurs différences, ces films sont unis par un motif fort : le suicide.

High Life : Premier Toucher

Est actuellement sur nos écrans le dernier film de Claire Denis avec Robert Pattinson. « High Life » est un film magistral, une oeuvre d’une grande importance.

Etat des lieux du cinéma d’horreur contemporain, partie 1/3 : Le Monstre

Profitons de la sortie imminente du très attendu « Halloween » de David Gordon Green, dont le producteur et compositeur n’est autre que John Carpenter lui-même, pour revenir sur le cinéma d’horreur contemporain. Voici le premier des trois articles que nous allons consacrer à cet état des lieux.

Mamma Roma : Faubourg Nocturne

Critique de Mamma Roma (1962), de Pier Paolo Pasolini On a déjà beaucoup écrit sur Pasolini et notamment sur ce film, « Mamma Roma », seulement second film du grand réalisateur italien, et pourtant déjà un chef d’oeuvre. Même si les analyses et avis ne manquent pas, j’ai une soudaine envie de m’exprimer sur cette oeuvre qui m’a chamboulé,…