Ryusuke Hamaguchi : rencontre avec un jeune et grand cinéaste japonais

Aujourd’hui sort l’un des beaux films du dernier festival de Cannes, Asako, une histoire d’amour peu banale, drôle et émouvante, écrite et réalisée par le jeune cinéaste japonais Ryusuke Hamaguchi, ayant débuté sa carrière en 2008 avec Passion. Nous avons eu la chance, les 17 et 18 octobre derniers, de participer à une master-classe privée avec…

Grass : la possibilité d’une vie

Critique de Grass (19 décembre 2018) de Hong Sang-soo. Tout commence par des pots où viennent de germer de jeunes pousses. Un homme fume une cigarette. Il contemple ces plantes, nombreuses et rendues fragiles par une brise les faisant se courber légèrement. Les premières images de Grass viennent synthétiser tout le projet de Hong Sang-soo,…

First Man : conquête de l’intime

Critique de First Man (2018) de Damien Chazelle. En trois films, Damien Chazelle n’a eu de cesse d’attirer l’attention, de faire débat. Il peut épater ou déplaire. Mais en tout cas, une chose est sûre : ses films sont marquants. Je n’ai aucunement la prétention ici d’expliquer son oeuvre. Au contraire, mon approche sera beaucoup…

Senses : Sens et sensibilité

Critique de Senses de Rysuke Hamaguchi, co-écrite par Samuel Clack et Malou Six Nota bene : il semble nécessaire de rappeler (et surtout pour les lecteurs qui n’ont pas encore vu le film) que le découpage en cinq sens – toucher, écouter, voir, sentir, goûter -, décidé par le distributeur français d’Art House, n’a pas été…

Mamma Roma : Faubourg Nocturne

Critique de Mamma Roma (1962), de Pier Paolo Pasolini On a déjà beaucoup écrit sur Pasolini et notamment sur ce film, « Mamma Roma », seulement second film du grand réalisateur italien, et pourtant déjà un chef d’oeuvre. Même si les analyses et avis ne manquent pas, j’ai une soudaine envie de m’exprimer sur cette oeuvre qui m’a chamboulé,…