Chroniques Cinéma 1 : Festival Lumière 2022

Pour la première de nos Chroniques Cinéma, nous vous proposons un retour sur quelques-uns des films que nous avons pu voir lors du festival Lumière, l’événement lyonnais annuel.

Massacre à la tronçonneuse (2022) : À mort les influenceurs

Il y a dans le film de David Blue Garcia un règne qui semble avoir touché son fond et qui, de cette découverte de sa propre insatisfaction et des nombreuses et répétées impuissances du cinéma de genre, opte non plus pour le parodique mais pour le mélancolique.

Sélection Halloween

Ci-dessous le lien vers tous nos articles liés à la thématique Halloween : horreur, fantastique, science-fiction… un large choix de films, de quoi vous donner des idées pour remplir vos prochains ciné-clubs :

Oxygène : L’emmurée vivante

Alexandre Aja instaure un trouble en insufflant toute cette humanité à la machine, déployant aussi bien une poésie visuelle qu’un danger inhérent aux blockbusters depuis plusieurs années : le corps de l’acteur disparaissant dans une vive lumière bleue. 

Halloween vu par Good Time : la sélection horreur de la rédaction

Pour fêter convenablement Halloween, contraints de rester enfermés chez soi, la rédaction vous propose une sélection sans classement et sans jugement de films variés pour nourrir une bonne programmation d’épouvante. Monstres, fantômes, psychopathes, zombies… il y en a pour tous les goûts. Bonnes découvertes, et bonnes frayeurs nocturnes !

The Haunting of Bly Manor : Le visible et l’invisible

Chez Mike Flanagan, il y a les traumatisés et ceux, comme dans ce dernier coup d’éclat, qui parviennent à émerger du néant au profit du sacrifice des autres. The Haunting of Bly Manor, c’est l’intrusion progressive et lumineuse du mélodrame au sein de la série horrifique.

Invisible Man : Oppression

Invisible Man, par la rigueur et la finesse de sa mise en scène, éclaire les mécaniques du harcèlement subi par les femmes et du pouvoir du régime patriarcal, dans un angoissant film d’horreur.

Images de la menace dans le cinéma d’horreur contemporain

En pensant les images dans leurs mises en scène, certains auteurs du cinéma horrifique contemporain se distinguent d’un flux de productions toujours plus anonymes et standardisées. Comment et pourquoi ce pan du cinéma continue-t-il de nous faire peur ?