Indianara : Corps musée

Une figure manquait lors du débat qui a eu lieu hier à la suite de la projection du film présenté par L’ACID. Indianara, une prostituée transgenre, s’est vue interdire de territoire après les deux ans de prisons qu’elle a passés en France pour « proxénétisme ». Cela ne nous empêchera pas de crier son nom, ni d’écrire une critique en guise de soutien. La salle de cinéma peut encore être un lieu de résistance politique.

Les Hirondelles de Kaboul : Faut-il comprendre les monstres ?

Le certain regard proposé par « Les hirondelles de Kaboul » peine a se distinguer de l’idéologie promue dans les médias, et d’une imagerie simplificatrice. Reste une certaine poésie dans ce film d’animation présenté à Cannes.

Atlantique : Dans le blanc des yeux

Le temps d’une nuit, les morts et oubliés du Sénégal s’emparent des yeux de leurs proches endeuillés et des reflets des miroirs pour une résurgence révolutionnaire. Le temps d’un festival, Good Time franchit le cap des 100 articles et vous remercie.

The Dead Don’t Die : « Welcome to my world ! »

Jim Jarmusch n’a peur ni de son ridicule ni de la colère de ses spectateurs, dans son dernier film « The Dead Don’t Die », comédie-horrifique non-conventionnelle, en compétition officielle au Festival de Cannes.

Festival de Cannes 2019

Dossier de critiques sur les films du 72ème festival de Cannes : Compétition officielle, Semaine de la Critique, Quinzaine des réalisateurs, Un Certain regard, ACID…

Douleur et gloire : frappe-toi de désir

Trois ans après la sortie de « Julieta », Pedro Almodovar revient avec « Douleur et Gloire », qu’il emporte au Festival de Cannes — un immense film fait de souvenirs et d’une grâce rare sur un cinéaste fatigué qui jamais ne se rend.
1ère critique de notre dossier « Cannes 2019 » !