High Life : Premier Toucher

Critique de High Life (7 novembre 2018) de Claire Denis Ce sont d’abord des pleurs. Les cris d’un enfant retentissent dans l’infini de l’espace, assourdissant Monte, le père flottant contre la mécanique usée du vaisseau-mère. Claire Denis ouvre son film sur la douleur, sur le corps peut-être déjà mort d’un Robert Pattinson stagnant dans le vide, face…