Dictionnaire du film Good Time (Josh et Ben Safdie) : brother, you had me

Le webzine a désormais 3 ans ! Il était temps alors de parler d’un film, après être revenu précédemment dans un long article sur l’ensemble de la filmographie des frères Safide, dans leur relation entremêlée à l’amour et à New-York, et il s’agit ici bien évidemment de ce fameux « Good Time » qui a donné le nom à notre collectif de rédacteur.rice.s. Nous vous proposons, de façon thématique à chemin entre la philosophie et l’esthétique, un dictionnaire avec différentes entrées sur ce que nous considérons ici comme un chef d’œuvre du cinéma contemporain.

Soul : Pixar, de Platon à Parker

Il est difficile de parvenir à un résumé satisfaisant, tant Soul travaille et est travaillé par des concepts dont la retranscription pose au langage un réel défi. L’âme, la vie, la mort, l’être, toutes ces notions proprement métempiriques sont ici visibles et intelligibles.

New-York vu par les frères Safdie : l’amour à même le macadam

New-York c’est l’échange et la rencontre libre, maintes fois filmées par les Safdie, de ces nomades des temps modernes qui se découvrent dans l’expérience de la marche. Retour sur ce jeune mais grand cinéma plein de vie (Lenny and the Kids, Good Time, Mad Love in New-York).