L’Adieu : Dire au revoir secrètement

La gravité se dégageant de L’Adieu est toujours abordée avec légèreté, la neutralité de la mise en scène permettant à Lulu Wang de ne jamais tomber dans le pathos.

Les éternels : D’une perte l’autre

Jia Zanghke, continue, film après film, à écrire le grand récit de la Chine contemporaine: histoire géographique d’une perte de repères, histoire sentimentale des peines de coeur.