Trench de Twenty One Pilots : un triomphe surprenant et maîtrisé

Critique de l’album Trench (2018) de Twenty One Pilots Le cas Twenty One Pilots est un exemple, étonnant de nos jours, d’un groupe à la frontière de la pop, du hip-hop et des musiques électroniques, parvenu en quelques années à un succès colossal sans renier son identité, même en étant signé chez une maison de disques –…

The Horror de Get Well Soon : trouver une voie pour sortir du cauchemar

Critique de l’album The Horror (2018) de Get Well Soon Il y a des artistes qui vous accompagnent au fil de votre vie par leurs œuvres, et dont vous seul semblez vous préoccuper. Konstantin Gropper est probablement l’un des musiciens contemporains dont les disques sont les plus chers à mon cœur, et c’est frustrant de voir…

We Free Again : le reggae en pèlerinage

Critique de l’album We Free Again de Groundation Pendant un moment, Groundation pour moi, c’était un titre : « Feel Jah » de l’album We Free Again, sur lequel j’étais tombé par hasard, en fouillant dans la discographie MP3 que m’avait concoctée mon père. Sa ligne de basse entraînante au son rond couplée à une batterie one-drop très énergique…

Sainte-Victoire : un pavé dans la mare de la pop française

Critique de l’album Sainte-Victoire (2018) de Clara Luciani J’ai découvert Clara Luciani en écoutant La dispute, heure de débat artistique intensif entre critiques, programmée en début de soirée sur France Culture. Si l’on arrive à dépasser la mauvaise foi ponctuelle des intervenant.e.s, le segment bimensuel que l’émission consacre à la musique actuelle permet tout de même d’étendre ses…

Nino Ferrer : Nino and Radiah … et le Sud dans tout ça ?

 Critique de l’album Nino and Radiah (1974) de Nino Ferrer Je ne connaissais que quelques chansons de Nino Ferrer, Le Sud en tête évidemment. Quelle ne fut pas ma surprise, un beau jour d’été sur une brocante de Haute-Loire, d’entendre passer sur un stand, pour la première fois Nino and Radiah, album sorti en 1974….

Variété, vous avez dit variété ? (Nino Ferrer 1934-1998)

Critiques des albums Nino Ferrer and Leggs (1973), Véritables variétés verdâtres (1977) et Blanat (1979), de Nino Ferrer (1934-1998) Il est 20h. Nous sommes le 13 aout 1998. Le présentateur du journal du soir annonce « Le chanteur Nino Ferrer s’est donné la mort aujourd’hui… on se souvient de lui pour ses tubes Le téléphon, Mirza, et Le sud ». Un court hommage…