Red 11 : Rodriguomania

Critique de Red 11 (Cannes 2019, Quinzaine des réalisateurs), de Robert Rodriguez Pour tous les cinégeeks cannois, un seul film aura su satisfaire leurs pulsions cinéphagiques, avides de série b en tout genre. Robert Rodiguez offre une purge dans son inattendu Red 11, patchwork invraisemblable de toute sa cinéphilie et de son propre univers filmique, au service…

The Lighthouse : L’île des mouettes sauvages

Critique de The Lighthouse (Cannes 2019, Quinzaine des réalisateurs), de Robert Eggers Des vagues s’écrasent avec force contre le bateau sur lequel sont figés deux gardiens de phares, tels des statues depuis longtemps pétrifiées par le sel et le vent. Ces deux âmes, sans un mot, atteignent une île minuscule sur laquelle ils vont passer…

The Dead Don’t Die : « Welcome to my world ! »

Critique de The Dead Don’t Die (14 Mai 2019, Cannes Compétition Sélection Officielle) de Jim Jarmusch Jim Jarmusch n’a peur ni de son ridicule ni de la colère de ses spectateurs. Il est porté par son personnage Bob l’ermite (Tom Waits), reclus du commun, semi-camouflé dans une dense forêt, épiant le reste du monde à sa…

Hommage à Nicolas Roeg : Présence humaine

Nous avons perdu en novembre dernier l’un des plus grands cinéastes anglais, qui aura su pendant cinq décennies user de sa virtuosité du cadre, de la magnificence de sa photographie, et de la modernité de son montage, pour nous offrir une filmographie hors-norme. Directeur de la photographie pour David Lean, François Truffaut ou encore Roger Corman,…

Vice : Satyricon

Critique de Vice d’Adam McKay (13 Février 2019) Le cinéma d’Adam McKay est toujours le lieu de la controverse. Trop loufoque dans la comédie pour se conformer dans les carcans narratifs hollywoodiens, il est tout autant subversif dans le film politique. Vice divise, rebutant le peuple trumpien, jusqu’alors à l’attrait pour le corps bouffon et burlesque…

Réengager le temps et l’action : le suicide dans le cinéma contemporain

Le troisième court-métrage de Martin Scorsese est le moyen d’une affirmation catégorique : il n’y a pas d’images sans geste. Nous sommes en 1967, c’est le moment d’une mise à mort avec The Big Shave. Un homme anonyme et ordinaire se rase devant son miroir. Geste anodin, situation quotidienne, se révélant être une rupture soudaine.  Si…

Opéra : Regard Assassin

Critique du film Opéra (1987) de Dario Argento Film restauré et inédit en France, disponible depuis le 28 juin 2018 En 1987, Argento réalisait son rêve, celui de transposer son cinéma dans le lieu avec lequel il s’accorde le mieux : un opéra. Sa vision du cinéma est celle d’un art total. Cette dimension opératique est condensée dans…

High Life : Premier Toucher

Critique de High Life (7 novembre 2018) de Claire Denis Ce sont d’abord des pleurs. Les cris d’un enfant retentissent dans l’infini de l’espace, assourdissant Monte, le père flottant contre la mécanique usée du vaisseau-mère. Claire Denis ouvre son film sur la douleur, sur le corps peut-être déjà mort d’un Robert Pattinson stagnant dans le vide, face…

Thiéfaine 40 ans sur scène : le fou a chanté par-delà nos rêves

Retour sur le concert du 14 novembre à la Halle Tony Garnier de Lyon, et sur la carrière d’Hubert Félix Thiéfaine,  grand auteur-compositeur français  J’ai rien entendu par ici Depuis des siècles et ma mémoire Au fil des brouillards et des nuits Se perd dans les ombres du soir La voix du poète s’est transmise…

Halloween : souffle mortuaire

Critique de Halloween de David Gordon Green (2018), produit par John Carpenter et Jason Blum Il est avant tout une respiration. Inapparent, omnipotent. Michael Myers n’est rien d’autre qu’une ombre qui plane sur le cinéma d’horreur contemporain depuis 40 ans jour pour jour. Nulle figure n’aura autant imprégné les modalités de figuration de l’horreur, ni autant…